Où vont vos dons?

250 000 $ pour le département de chirurgie de l'Hôpital Jean-Talon

                                        

 

En 2015, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec décidait que les chirurgies réalisées depuis plusieurs années à la Clinique privée Rockland MD par l’Hôpital du Sacré-Coeur seraient désormais assurées par le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, dont l’Hôpital Jean-Talon.


Afin que puissent être effectuées ces chirurgies spécialisées, la Fondation de l’Hôpital Jean-Talon a récemment octroyé un peu plus de 250 000 $ pour l’acquisition d’une table d’opération, d’un matelas de transfert, d’un chariot d’endoscopie, ainsi que des accessoires spécialement conçus pour ce type de chirurgies. L’Hôpital devient ainsi le deuxième centre hospitalier de notre CIUSSS à être doté de tout le matériel adéquat nécessaire pour ce type d’interventions, ce qui permet aussi aux 4 chirurgiens spécialisés de notre territoire d’améliorer leurs performances et de diminuer le délai d’attente, qui est passé de quelques années à 18 mois. L’obésité morbide est malheureusement de plus en plus présente dans notre société et diminue l’espérance de vie de 13 ans. Il est donc important d’opérer le plus rapidement possible les gens qui en souffrent. Le rapatriement des chirurgies de ce type nous permet donc aussi d’optimiser notre bloc opératoire.


Lors d’une chirurgie bariatrique, la table d’opération doit être inclinée à un angle précis qui double le poids du patient, déjà en surpoids. C’est pourquoi l’achat d’une table spécialement adaptée était devenu absolument nécessaire à l’Hôpital Jean-Talon. La chirurgie bariatrique permet d’améliorer la qualité de vie des patients, améliore leur capacité de bouger, diminue le risque d’apnée du sommeil, l’hypertension artérielle, le diabète et d’autres problèmes de santé souvent liés à une condition d’obésité. Les charges sociales associées aux médicaments nécessaires pour traiter ces problèmes en sont donc diminuées, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour l’ensemble des parties prenantes.


Au cours de l’année 2016, ce sont près de 300 cas qui auront été traités à l’Hôpital Jean-Talon et on prévoit pouvoir augmenter ce nombre à plus de 500 par année dès 2017. Puisqu’on estime qu’il y a plus de 400 000 cas d’obésité au Québec, on ne peut que saluer ce nouveau service, qui améliore la qualité de vie de notre communauté et allège le fardeau fiscal du réseau de la santé.

 

Sur la photo, de gauche à droite : Mme Geneviève Chartré (directrice générale Fondation HJT), M. Emmanuel Herly-Petit (préposé aux bénéficiaires), Mme Antonia Zamfirescu (étudiante en soins infirmiers), Mme Dany Ouellet (assistante infirmière en chef), Mme Cynthia Grammont (infirmière), Dr Ronald Denis (chef du Département de chirurgie du CIUSSS), Mme Valérie Deslauriers (fellow clinique spécialisée), Mme Véronick Petit (infirmière en chef de la chirurgie bariatrique), Mme Manon Lévesque (coordonnatrice clinico-administrative, bloc opératoire et chirurgie)