Écrire sur un cahier

Témoignages

Vous trouverez ici quelques témoignages de nos donateurs et de patients ayant été traités

dans nos installations.

Vous avez envie, vous aussi de livrer un témoignage, vous n'avez qu'à nous écrire ici.

Un accueil rassurant

« Plus jeune, j’étais plutôt téméraire. J’aimais bien tenter des cascades en planche à roulette, malgré les bons conseils de mon père. J’ai eu quelques fractures, qui ont toujours été traitées ici, à Jean-Talon. Les médecins m’ont toujours donné les précautions à prendre pour éviter de revenir avec des problèmes semblables.

Une bonne fois, je me suis gravement blessé. Heureusement, un passant m’a aidé et a appelé l’ambulance pour me venir en aide. C’est de la bouche d’un médecin qui avait déjà traité d’autres de mes  fractures à Jean-Talon que j’ai appris que ma clavicule était brisée. Après une suite de radiographies, j’ai appris que la blessure était sévère, mais qu’heureusement, l’os était brisé de façon que ça n’allait pas nécessiter de manipulation supplémentaire pour la guérison. J’ai été très chanceux.

Aujourd’hui, je remercie l’Hôpital Jean-Talon de m’avoir accueilli et traité comme un membre de la famille. Et aujourd’hui, j’enseigne à mes enfants à prendre plus de précautions!

Merci à tous! »

- Jonathan Daigneault

Un lieu de guérison  

Bonjour,

 

J’ai eu ma chimiothérapie à l'étage avec le Dr Khoury et son personnel extraordinaire. Je ne peux pas vous dire combien je suis heureuse des soins absolument fantastiques que j’ai reçus de toutes les personnes concernées depuis que tout a commencé en mai.

 

Dr Khoury a été là pour chaque visite de chimio, si positif et amical à l'hôpital avant et après mes deux interventions chirurgicales. J’ai été profondément impressionnée que lui et son personnel, Francine, Ghyslaine, Bernice, Anna et même le pharmacien, aient pris le temps de tout m’expliquer et de répondre à mes questions, même parfois par téléphone. À la radiologie et à l’urgence aussi, je m’attendais à ce que les employés soient hautement formés, mais la grande surprise a été la façon dont ils nous ont accompagnés, soins après soins, mon mari et moi, au cours d'une période très stressante. Cela fait une grande différence quand vous avez des préoccupations en tant que patient.

 

Ma dernière chimio était le 1er décembre et je suis très confiante de commencer ma nouvelle vie. Je tiens à vous remercier de tout cœur pour le traitement incroyable que j’ai reçu de tout le monde. Votre hôpital est un lieu de guérison où je ne me sens pas anxieuse. Au contraire, quand j’en franchis les portes, un sentiment de calme m’envahit et je me sens en paix.

  

Merci,

 

Sally Cory Okker

Une histoire de famille

Bonjour,

 

Ça fait maintenant 24 ans que je suis bénévole à la Fondation de l’Hôpital Jean-Talon. C’est aussi ici que je fais mon suivi médical. L’an dernier, j’ai eu des problèmes avec mon cœur et mes poumons et j’ai été hospitalisée du mois de décembre au mois d’avril. Passer Noël à l’hôpital n'est pas la meilleure chose qui puisse arriver, mais avec un peu de patience, tout fini par s’arranger. Ce qui m’a le plus aidé à passer à travers cette période difficile, c’est la gentillesse du personnel. On m’a fait rire, on m’a fait danser, et on m’a même dit : « laissez-la pas partir, c’est notre meilleure! ». Les gens ici prennent le temps de faire les choses, de les rendre plus faciles. Ils s'adaptent aux patients, même à ceux qui sont moins agréables. Pour avoir eu l’occasion d’être soignée ailleurs, je peux dire que c’est à l’Hôpital Jean-Talon que je me suis le mieux sentie. Presque comme à la maison. Ici, on sent que les gens sont à l’écoute, qu’ils connaissent leur travail et qu’ils n’y vont pas à reculons.

 

Je suis un peu inquiète pour mon cœur et pour mes bronches, mais je me sens en sécurité car mes médecins ne me lâchent pas d'une semelle. Si j’ai quelque chose qui ne va pas, c’est certain qu’ils s’en apercevront. Je suis chanceuse d'être si bien entourée et je ressens encore beaucoup de plaisir à discuter avec les gens et à passer du temps avec mes enfants, mes petits-enfants et mes arrières petits enfants.

 

Merci pour tout,

 

Gisèle Réhel-Thériault